Je n’arrive pas à visualiser mon accouchement…

Je suis incapable d’imaginer mon bébé qui naît…

Lorsqu’on parle de préparation à l’accouchement, on parle souvent de visualisation. Cette pratique aide les mamans à se sentir en confiance et rassurées, comme si elles avaient l’impression de « savoir comment ça allait se passer ». On les invite à se concentrer pour imaginer ce moment si important, à se voir donner naissance à leur bébé. Certaines futures mamans y arrivent bien, mais pour d’autres, c’est tout un défi! Surtout pour celles n’ayant jamais vécu cette expérience. Régulièrement, ces femmes me disent, avec un peu de stress dans la voix, qu’elles n’y arrivent tout simplement pas et que c’est le néant total. Elles sentent parfois qu’elles « manquent quelque chose », puisque ça leur semble si bénéfique de se visualiser « dans l’action ». Et plus elles se mettent de pression, moins elles y arrivent!

Mais que fait-on lorsqu’on n’y arrive pas?

Ma proposition est la suivante : à la place de visualiser vos contractions ou votre bébé, ce qui peut être très abstrait, je vous invite à VOUS visualiser. Dans quel état souhaitez-vous être pendant votre travail? Calme? Intuitive? Souriante? Énergique? Concentrée? En connexion avec votre bébé? Voulez-vous faire équipe avec votre conjoint? Avez-vous pratiqué certaines positions, en période prénatale, que vous pourrez reproduire lors de l’accouchement?

Concentrez-vous afin de vous projeter dans ces états inspirants pour vous, sans vous attarder aux détails, sans vous soucier du reste. Oubliez toutes les choses qui pourraient arriver et respirez doucement. De toute façon, le déroulement d’un accouchement est toujours une surprise. On s’y prépare, on espère, on fait confiance à notre corps…mais au final, là où nous avons du pouvoir, c’est sur NOUS! Sur nos pensées, notre lâcher prise et notre état d’esprit.

Alors mesdames, choisissez une seule émotion ou un état d’être pour commencer. Prenons ici le calme… Fermez les yeux et respirez profondément. Concentrez-vous et prenez le temps de ressentir. Comment êtes-vous lorsque vous êtes calme? Les yeux fermés? Les mâchoires détendues? Les épaules relâchées? La respiration lente? Décortiquez toutes ces petites choses pour réussir à vous projeter dans une image de vous en train de RESSENTIR.

Besoin d’un autre exemple? Si je décortique la connexion avec bébé, pour moi, ça pourrait ressembler à ça : les yeux fermés, je caresse mon ventre doucement et je parle à mon bébé. Je lui explique ce qui est en train de se passer, je l’encourage à venir me rejoindre, je lui dis à quel point j’ai hâte de le voir et je le rassure. Je le berce avec mes mouvements et je lui envoie des tonnes d’amour!!

Ce qui est beau là-dedans, c’est que tout est permis! Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon de faire. Si ça vous donne confiance, c’est que vous faites ce qu’il faut pour VOUS. Si cela peut vous aider, parlez-en à votre entourage, écrivez ce que vous souhaitez et l’inspiration viendra doucement. Laissez-vous aller vers l’énergie positive de la naissance…et bonne visualisation!

Share This