Lorsque je rencontre des couples et que l’on prépare leur accouchement, je leur enseigne de nombreux trucs et leur propose, entre autres, différentes positions à adopter pour favoriser un bon déroulement du travail. On parle également des accessoires qui pourraient les aider, de comment la maman pourra bouger pendant et entre les contractions, on aborde leurs droits aussi, etc. Régulièrement, je sens un inconfort de la part des futurs parents puisqu’ils se sentent mal à l’aise juste en s’imaginant faire des demandes « spéciales » au personnel médical, les questionner sur une intervention ou prendre plein de place dans la chambre. Ils ont l’impression qu’ils dérangeront, qu’ils empêcheront les infirmières de faire leur travail ou que ce n’est pas à eux de décider quoi que ce soit.

Aujourd’hui, je tiens donc à vous dire que la salle d’accouchement, c’est VOTRE lieu. La naissance de votre enfant, c’est un moment unique et il est important de prendre la place qui vous revient. Je précise ici que je parle d’un accouchement qui se déroule normalement, sans urgence majeure. Posez vos questions, faites vos demandes, bougez, parlez de vos inconforts! Le but de tout cela est simplement de prendre le pouvoir qui vous revient sur cet événement tellement important. Trop souvent, j’entends des mamans ayant une liste d’insatisfactions en lien avec leur accouchement et dirent « qu’avoir su, elles auraient fait autrement ». Des couples se confient à moi en m’expliquant que la maman était obligée de rester couchée dans son lit…alors qu’aucune condition médicale particulière ne justifiait la chose. D’autres me disent qu’ils n’ont pas été informés des risques de certaines interventions médicales et que s’ils les avaient sus, ils auraient pris des décisions différentes. Alors oui, vous pouvez poser TOUTES vos questions, parler de vos hésitations et inquiétudes…même que vous DEVEZ le faire. Bien sûr, si vous êtes bien préparés pour le jour J, il sera définitivement plus facile pour vous de vous impliquer dans ce processus, de savoir quoi demander et de sentir que vous êtes en train de vivre pleinement VOTRE moment.

De plus, la plupart des membres du personnel médical seront ouverts à vos demandes et répondront avec plaisir à vos questions. Par contre, si vous être silencieux et que vous « obéissez » sans rien dire, malgré vos inconforts, ils penseront que tout ce qui se passe vous convient. Et si, par malheur, vous sentez qu’il y a une certaine résistance de la part du personnel, rappelez-vous qu’il s’agit ici de vos droits. VOS DROITS. C’est tellement important! Alors, prenez votre courage à deux mains, respirez un bon coup et exprimez-vous!!! 😉

Share This